Accueil > Tourisme et Loisirs > AAPPMA de Manou

Manou, commune rurale de 588 habitants, du Parc Naturel Régional du Perche située au sud de la forêt de Senonches, est traversée par la rivière Eure.
Le 23 décembre 2003, Manou et 10 autres communes ont délibéré pour créer la
Communauté de Communes Les Portes du Perche
il s’agissait de : Belhomert-Guéhouville, Champrond en Gâtine, Fontaine Simon, La Loupe, Manou, Meaucé, Montireau, Saint Eliph, Saint Maurice Saint Germain, Saint Victor de Buthon, Vaupillon. En 2006, la commune Les Corvées-lès-Lys les rejoignait.

Album Photo AAPPMA de la Bazoche Gouët



Crédits photos : Syndicat d'initiative de Senonches / Les Ecuries des Landes / Loisirs Evasion 28 / Syndicat d'Initiative de La Loupe / Huttopia / Ville de Manou.

Les châteaux, manoirs et maisons fortes
Notre région, caractérisée par un habitat dispersé, possède de nombreuses fermes isolées dont certaines ont conservé des aspects fortifiés remarquables remontant au Moyen Âge.
Ces "fermes fortifiées" répondaient à une double préoccupation : La ferme permettait de se nourrir, et si elle était fortifiée, on pouvait s'y replier pour se protéger et se défendre contre les bandes armées qui infestaient nos campagnes au cours de guerres interminables, qu'il s'agisse de la guerre de Cent Ans ou des Guerres de Religions.
Malgré les adaptations apportées aux XVIIIe et XIXe siècles pour répondre à l'évolution des besoins de l'exploitation agricole, l'existence de tours de guet, de fossés parfois encore remplis d'eau, de murs percés de meurtrières et d'archères, et surtout la construction en forme close, témoignent encore de nos jours de cette fonction de garde, voire militaire.

 

Petit patrimoine et patrimoine naturel
Discret, de grande ou petite taille, le « petit » patrimoine
rural participe au témoignage de notre  histoire locale. Un œil averti
découvre un peu partout des pompes à eau, des calvaires ou de simples croix de chemin. Ce sont toutefois les pigeonniers, les chapelles et oratoires et les lavoirs qui méritent bien une attention particulière.

Les Pigeonniers - Les Colombiers
La fonction primordiale du pigeonnier (appelé « colombier » avant
le XIXe siècle) était utilitaire : nourriture (élevage intensif de pigeonneaux dont la chair était très prisée) et ramassage des déjections des pigeons appelées "colombine" (qui était le meilleur engrais jusqu'au XIXe siècle).
Mais dès son avènement, il eut valeur de symbole : symbole
du pouvoir avant la Révolution ; symbole de l'abolition des privilèges
après 1789 ...
Le colombier "sur pied", construction séparée du corps de logis
(avec à l'intérieur, des niches à pigeon de haut en bas), était
l'apanage des grands fiefs.Quand le privilège du
« Droit de colombier » fut supprimé par la Révolution, le 4 août 1789,
l'élevage des pigeons connut par tout en France une très
grande vogue. Des colombiers s'élevèrent un peu partout, mais leur
taille diminuera d'autant.
Le « Colombier d'Aligre »
Situé au Trocadéro, de l'autre côté de l'Eure, il surplombe
le vaste domaine du château des Vaux. Il est finement orné
de briques et pierres, et coiffé d'un dôme d'ardoises. On y accède
par un escalier monumental qui fait face à l'entrée principale du domaine.

Les Lavoirs
Les mesures d'hygiène adoptées au XVIIIe  siècle ont donné lieu à une éclosion de lavoirs, qui devinrent rapidement des hauts lieux de vie collective et d'échange de nouvelles. A Pontgouin, les lavoirs, disposés en enfilade le long de l'Eure, étaient réputés pour la qualité de leur eau. Leurs lavandières étaient recherchées jusqu'à Paris. Si les langues et les battoirs ne font plus tapage, les lavoirs demeurent, entretenus et régulièrement restaurés, offrant aux regards nostalgiques leur longue et basse toiture. Souvent situés dans un environnement pittoresque, leur architecture présente des variantes intéressantes. 
Le lavoir des Bondereaux à Vaupillon
Implanté de façon insolite au fond d'un vallon boisé, loin de toute habitation, ce n'est pas dû au hasard : il bénéficie de l'alimentation d'une source d'eau très pure, le trop plein se déversant dans le ruisseau de la Donette qui coule en contrebas. La disposition en vis-à-vis est remarquable.
Le Lavoir de Saint-Eliph
Situé à l'entrée du bourg, il bénéficie d'un grand bassin rectangulaire alimenté par une source. Sa particularité réside dans son ancien mécanisme, entièrement restauré.

Les Chapelles et Oratoires
Témoins d'expression religieuse ou de croyances populaires, les chapelles et oratoires se nichent au creux de lieux abrités, parfois privés, témoins d'une histoire locale et de traditions dont les origines sont souvent mal connues. L'eau, les sources, les fontaines semblent jouer un rôle particulier dans notre région.
Chapelle Saint-Symphorien à Fontaine Simon
Dédiée à Saint Symphorien, cette chapelle fut construite en 1867 à
l'emplacement de l'ancienne église de La Ferrière, détruite vers 1807,
peu après avoir été vendue. Une procession de l'église de
Fontaine-Simon jusqu'à la chapelle Saint-Symphorien a lieu
tous les ans fin août. 

Le Château Vauban à La Loupe
Il ne reste plus rien du beau manoir féodal, fleuron de cette ancienne
baronnie du Perche, qui fut détruit par les Anglais au XVe siècle.
Le château actuel qui s'élève sur l'emplacement de l'ancien,
a été construit par le Maréchal de la Ferté vers 1665 d'après
des plans de Vauban, suivant la tradition.

 

Le Château des Vaux à St Maurice-St Germain
Cet ancien relais de chasse situé au bord de l'Eure fut
somptueusement  agrandi au XIXè siècle par le
Marquis de Pomereu d'Aligre. Haut lieu mondain de la
chasse à cour jusqu'en 1926, il était entièrement voué à la race
équine et à la chasse, au point que les gens disaient
qu'il y avait aux Vaux deux châteaux : celui des seigneurs et celui
des chevaux. En 1946, le château fut acheté par la Fondation d'Auteuil qui gère désormais plusieurs établissements
 d'enseignement professionnel.

 
L'Eglise Saint Léonard à Meaucé
Cette église du XIIIe siècle précédée d'un porche, est généreusement pourvue de mobilier qui compte ainsi une statuaire considérable et quatre retables dont un du XVIIè.
 
   

L'Eglise Sainte-Anne à Fontaine Simon
L'église d'origine romane fut remaniée au cours du XIXe siècle.
Le bâtiment est prolongé par une abside en hémicycle. La chapelle qui s'ouvre largement sur le chœur, atténue l'effet de longueur du vaisseau principal. Le mobilier riche et abondant présente trois retables baroques ainsi qu'une remarquable contre table en bois polychrome.

 

 La Grand'Maison à Meaucé
Construite au XIIIe siècle, cette ancienne maison forte exprimait
par son enceinte bordée de douves avec pont-levis , la puissance des seigneurs de Meaucé. Elle était dotée de quatre belles tours ; l'une d'elles a pu être conservée. L'habitation fut remaniée au XIXe siècle, et le pont-levis remplacé par un pont de pierre.
La Grand'Maison de Meaucé abrite maintenant l'auberge « Au Cochon Grillé ».
Ses nombreux clients se trouvent jusqu'en Région Parisienne. Propriété privée. Réservation 02 37 81 05 32 – www.aucochongrillé.com

 

(Source : Syndicat d'Initiative de La Loupe)

 

Son histoire est intimement liée à la baronnie de Châteauneuf-en-Thymerais.
Ancien fief,  Manou est un bourg défendu dès le XIème siècle par des fossés et des fortifications. Thomas, comte du Perche habitat le château en 1214.
Le bourg a également donné son nom à la vieille famille de Manou qui s'établit plus tard en Touraine.

Château de la Reine Blanche
La plupart des bâtiments que l'on aperçoit au creux d'un abri boisé, furent construits au XIXe siècle. Mais la présence de tours avec archères et fossés laisse imaginer l'aspect fortifié de l'ancien château de garde du XIe siècle qui le précéda et dont on dit qu'il vit séjourner Blanche de Castille, mère du futur roi Saint-Louis. Ce château fortifié était la marque maîtresse de l'ancien fief de Manou. Le village présente encore quelques habitations de ces temps éloignés. (Propriété privée)

Château de la Renardière
Le petit château récent (de l’époque Napoléon III) trône comme une délicieuse bonbonnière rose au milieu d’un superbe parc boisé. Mais les murs d'enceinte de la propriété conservent le souvenir d'une ancienne commanderie des Hospitaliers de St Jean implantée ici, et qui à la f i n d u X I Ie  siècle, comprenait un logis  seigneurial, des terres et un hôpital et deux petite chapelles. Il n’en reste que la chapelle dédiée à Sainte Appoline. Celle-ci fut sauvée de l'abandon aux XIXe/ XXe siècles par les propriétaires de l’époque.
Propriété privée. La visite du parc et de la chapelle est autorisée à l'occasion du pèlerinage organisé en septembre, et lors des Journées nationales du Patrimoine.

La Chapelle Sainte Appoline
Les Templiers de Saint Jean de Jérusalem eurent des propriétés à Manou dès le commencement du XIIe siècle. La commanderie de la Renardière se composait d’une maison seigneuriale, d’un hôpital, d’une chapelle dédiée à Sainte Appoline et, un peu plus loin sur une hauteur, d’une seconde chapelle dédiée à Sainte-Catherine. De cet ensemble, ne subsiste que la chapelle Sainte-Appoline, construite vers 1170/1180. Elle fut sauvée de l’abandon au XIXe siècle grâce aux soins des propriétaires qui l’ont transformée en mausolée. L'autel en marbre blanc et les vitraux datent de cette époque. Deux écussons au-dessus du portail gardent le souvenir d’un des Templiers commandeurs de la Ville-Dieu. La mise en valeur de sa charpente ouvragée permet de lire l'inscription "Adoremus Te Christe".
Propriété privée. Visites guidées lors des Journées du Patrimoine, et pèlerinage à la suite de celui de Notre-Dame d e Bon Secours, organisé en septembre.

Notre-Dame du Bon Secours
Ce petit oratoire fut érigé par les habitants de Manou en 1872, en souvenir de la protection de la Vierge contre l'envahisseur prussien. Une source alimente un bassin en pierre au pied de la chapelle. Elle a la réputation de ne jamais tarir, même par grande sécheresse.
Pèlerinage organisé en mi-septembre

Eglise Saint-Pierre et Saint-Paul
D'origine romane, l'édifice à dominante de grison était composé d'une simple travée centrale. Fortement remaniée au cours du XIXe siècle, l'église s'est vue augmentée de deux chapelles. L'ancien clocher octogonal qui se dressait au-dessus de la toiture a été démoli et remplacé par la tour actuelle. Deux pierres tombales situées derrière le maître autel témoignent de la richesse de cet ancien bourg historique ; celle de Nicolas de Menou, chevalier, mort en 1271, et celle d'Hélène d'Illiers, dame de Manou, décédée en 1610, et dont on retrouve les armes sur la porte de l'église.

(Source : Syndicat d'Initiative de La Loupe)
 

Le Parc Aqua-Récréatif du Perche

Espace aqua-récréatif couvert
Espace Parc d'aventures
Espace plein air - Loisirs 
Plan d’eau ouvert à la pêche
 

Pour tout renseignement :

Parc Aquatique du Perche 
La Ferrière 28240 Fontaine- Simon
Tél : 02 37 81 88 70
Mail : parc-aquatique-du-perche@orange.fr
Site Internet : www.cdc-desportesduperche.com

Huttopia Senonches 

Au coeur du Perche, autour de l'étang de Badouleau, Huttopia
Senonches vous accueille en pleine forêt domaniale.
Autour d'un centre de vie construit sur pilotis, vous découvrez
au-delà de l'étang, des cabanes, des canadiennes et
des cahuttes.
Sur place, vous trouverez des jeux pour enfants, des équipements
de loisirs et un ensemble de services.
Plus de renseignements :  


Pour tout renseignement : 

Huttopia Senonches
Etang de Badouleau
28250 Senonches
Tél : 02 37 37 81 40
Mail : www.huttopia.com  
Site Internet : senonches@huttopia.com

Les Ecuries des Landes

Découverte de l'élevage du cheval percheron
Découverte de l'attelage aves des chevaux percherons
Promenade en calèche
 


Pour tout renseignement : 

Les Ecuries des Landes
Lieu dit Les Landes 
28250 Senonches
Tél : 06 32 41 70 98
Mail : ecuriesdeslandes@orange.fr
Site Internet : www.ecuriesdeslandes.fr

 Loisirs Evasion 28

Parc d'activités de nature proposant :
• Un junglPark avec des parcours acrobatiques
de différents niveaux
• Un parcours de Paintball
• Diverses activités de loisirs


Pour tout renseignement :

Loisirs Evasion 28
59 Bois de la Fontaine
28250 Digny
Tél : 06 81 37 59 85
Mail : contact@loisirsevasion28.com
Site Internet : www.loisirsevasion28.com

Les balades à pied, à vélo ou en calèche

Le Perche offre de nombreuses possibilités de balades et de randonnées
à pied, en vélo ou en VTT. Des circuits balisés sont proposés et accessibles
pour tous les niveaux.

Balades et randonnées à pied : www.123randonnee.fr

                                                
     Le Gros Chêne de Meaucé

La légende du Gros Chêne ajoute à ses dimensions imposantes (8 m 60 decirconférence à 1 m du sol - 14 m 30 au pied, pour 8 m 70 de hauteur) un côté mystérieux. La tradition rapporte qu'il fut planté en 1360 par Jeanne, Baronne de Meaucé, au départ de son fiancé, Olivier de Monlandon, à la guerre contre les Anglais, dans l'espoir d'un retour sain et sauf. Il fut tué quatre ans plus tard dans une bataille, et elle mourut de chagrin. Seul le chêne reste.
Plus tard, Henri IV, grand voyageur et grand chasseur, venait, paraît-il, se reposer à son ombre
Le chêne fit l'objet d'une dévotion particulière après qu'une statuette de la Vierge aurait été trouvée au creux d'une cavité. Il est alors devenu « le chêne de la Vierge », ce qui ne plaisait pas à tout le monde quand arriva la Révolution. On voulut abattre l’arbre, mais en vain : le chêne vieux de plusieurs siècles résista vigoureusement à la coupe, son bois étant dur comme pierre, ce qui fut interprété comme un nouveau miracle. 
La Tourbière des Froux

Aménagée d’un ponton en bois qui rend sa visite très confortable, la Tourbière des Froux réserve
pour peu que le promeneur s’y attarde, de très belles observations de la nature : des tapis de sphaignes (mousse des tourbières) donnent une ambiance particulière à ce site, ainsi que la molinie
bleue qui forme de grosses touffes appelées touradons, ou encore l'Osmonde Royale, fougère protégée qui se repère aisément par sa grande taille, sans oublier pendant la belle saison, la danse vive des libellules bleues.
Un panneau explicatif est situé à l’entrée du site.
 

 

Offices de Tourisme

 Office de Tourisme de La Loupe
Place de la Gare 28240 La Loupe - tél : 02 37 81 24 00
e-mail : si.la-loupe@wanadoo.fr - www.ville-la-loupe.com

 Office de Tourisme du Perche Senonchois
2, rue Louis Peuret 28250 Senonches - tél : 02 37 37 80 11
e-mail : info@senonchestourisme.com - www.senonches-tourisme.com

 Office de Tourisme de La Ferté Vidame
Pavillon St Dominique 28340 La Ferté Vidame - tél : 02 37 37 68 59
e-mail : si.ferte-vidame@wanadoo.fr - www.oreeduperche.com

 



www.clevacances.com

www.gites-de-france-eure-et-loir.com
 
Service Loisirs Accueil
02 37 84 01 01 - www.tourisme28.com

Retrouvez les hébergements labellisés pêche en cliquant ici 
 


haut de page