Accueil > Présentation > Le perche

Cette province historique française est un ancien comté, qui se constitua par la fusion du comté de Mortagne, du vicomté de Châteaudun, et la seigneurie de Nogent le Rotrou. La réforme administrative de l'Assemblée nationale constituante du 15 janvier 1790 conduisit à l'éclatement du Perche. Il s’étend aujourd’hui sur 4 départements, majoritairement sur l’Orne, l’Eure et Loir, la Sarthe, et enfin le Loir et Cher.

Parmi les seigneurs locaux, Rotrou III le Grand (1100 - 1144) a particulièrement marqué l'histoire médiévale du Perche. La capitale du Perche, Nogent le Rotrou porte son nom.

Avec l’extinction de la famille des Rotrou en 1226, le comté du Perche tombe dans le domaine royal français. Une branche cadette de la famille royale les Valois, gouvernera le comté pendant plus de deux siècles.

Après la guerre de cent ans (1337 - 1453), le Perche retrouve une certaine prospérité. C’est l’époque où la bourgeoisie urbaine enrichie noue des alliances matrimoniales avec les descendants de l'ancienne noblesse militaire. Ces familles construisent des manoirs à la campagne entourés de nombreuses exploitations agricoles. Une grande quantité va voir le jour. Au total, ce sont près de 400 manoirs qui seront ainsi édifiés dans les collines du Perche.

Le manoir de Courboyer à Nocé date de cette époque. Construit à la fin du XVème siècle, il abrite la maison du Parc Naturel Régional du Perche, et constitue avec son domaine de 65 hectares le site le plus emblématique du Perche aujourd’hui.

D’illustres personnages font partie de l’histoire percheronne : le poète Remi Belleau est né en 1528 à Nogent le Rotrou. Maximilien de Béthune, Duc de Sully, Marquis de Nogent le Rotrou repose dans la capitale du Perche. Paul Deschanel, député de Nogent le Rotrou sera brièvement Président de la République, avant de démissionner pour raison de santé.

Autre figure emblématique du Perche, mais équine cette fois, le cheval percheron. Grâce à des croisements judicieux, ce cheval acquiert des caractéristiques qui lui sont propres, une grande taille avec une forte charpente osseuse et beaucoup de muscles. Ces critères seront retenus en 1883 pour constituer le "stud-book", livre généalogique qui marque ainsi la naissance de la race percheronne.
De renommée internationale, il participe à la conquête de l’Ouest américain. Notons au passage, qu’après une première vague d’émigrants percherons au 17ème siècle vers la Nouvelle-France d’alors, les chevaux percherons foulent une seconde fois le continent nord américain afin de faire prospérer de nouvelles terres.

Les collines du Perche offrent de magnifiques paysages, en alternance avec de superbes forêts. La forêt domaniale de Réno-Valdieu (1600 hectares), celle de Bellême (2400 hectares) pour n’en citer que quelques unes, sont des reliques de l'immense forêt originelle dite "Silva Pertica" qui recouvrait autrefois l’ensemble du Perche. Ces massifs sont réputés pour leur flore mycologique. Quelques chênes, précieusement conservés, atteignent 350 ans et même plus, tout particulièrement dans la « série artistique » du massif de Réno-Valdieu.

Le Perche représente plus de 40% des cours d’eau du département d’Eure-et-Loir. L’Huisne constitue la principale rivière, qu’alimentent de nombreux cours d’eau aux rives verdoyantes comme la Cloche ou la Ronne près de Nogent le Rotrou. Ses nombreux affluents, et plus au sud ceux du Loir, comme l’Yerre et l’ozanne, abritent la truite fario, espèce repère de ces eaux fraîches et vives.

A 1h 30 de Paris, ce territoire où l’identité locale perdure, au patrimoine naturel et bâti important, constitue tout naturellement une invitation à sa découverte touristique; les amoureux de la nature et de la pêche y trouveront à coup sûr le cadre idéal pour satisfaire leur loisir.


  • 1114 : Formation du Comté du Perche
 
• 1226 : Rattachement du Comté du Perche à la couronne de France

• 1450 : Fin de la guerre de cent ans dans le Perche : période de construction des manoirs

• 1558 : Rédaction de la « Coutume du Perche » : ensemble des lois du Comté

• 1791 : Division du Perche en quatre départements : Orne, Eure-et-Loir, Sarthe et Loir-et-Cher (ces départements seront ensuite rattachés à trois régions différentes : Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Centre)

• 1998 : Création du Parc Naturel Régional du Perche

PARC NATUREL
REGIONAL DU PERCHE
MAISON DU PARC
COURBOYER
61340 NOCE
Tél : 02 33 25 70 10
email : info.tourisme@parc-naturel-perche.fr
www.parc-naturel-perche.com



haut de page